Mission

Les enfants accueillis dans les Foyers subissent les conséquences du dénuement de leurs parents, aggravé par 50 ans de guerre civile. La reconnaissance de notre travail depuis 1985 nous vaut d’être un maillon respecté du service à l’enfance vulnérable. Nous collaborons activement avec l’Institut Colombien du Bien Etre Familial (ICBF) et les services sociaux colombiens.

Nous accueillons des enfants en situation extrême (abandon, travail infantile, maltraitance et abus) afin qu'ils retrouvent un équilibre physique et psychologique. En attendant qu’ils réintègrent leur famille dans des conditions socio-économiques améliorées ou une famille d’adoption, nous les entourons de tous les soins afin de leur offrir un nouveau départ.
Près de 75% des enfants du programme communautaire retournent dans leurs foyers après un séjour entre 6 et 18 mois. Pendant près de deux ans ils seront ensuite suivis par les assistantes sociales.

Zoom sur...

Douze mois pour une métamorphose

«Pourquoi notre prise en charge n’est-elle pas plus longue? La réponse vient de l’expérience acquise au fil du temps. Lorsque notre travail ne portait que sur l’enfant, les séjours duraient jusqu’à trois ans car, à l’extérieur, la situation familiale n’avait guère progressé.» (lire la suite)

Témoignage

«Quand ils arrivent chez nous, ces enfants n’ont souvent rien, pas même une existence auprès de l’Etat civil. Au sortir d’un Foyer Bambi, ils ont une identité, un carnet de santé, leur peluche, un bagage pédagogique et affectif.»